Déménagement électricité et gaz : les démarches à effectuer

En France, plusieurs millions de personnes déménagent chaque année pour se rapprocher de leur lieu de travail, avoir une plus grande surface d’habitation à moindre coût, pour des raisons de changement de situation familiale, etc. Mais chaque déménagement vous oblige à mener un ensemble de démarches. Il s’agit entre autres de la résiliation ou de la modification des contrats de fourniture de service portant sur l’ancien logement et la souscription de nouveaux contrats pour le nouveau logement. Pour vous aider, voici toutes les démarches à mener relativement à l’électricité, au gaz, au gaz propane, au box et au mobile, à la domotique, aux assurances, etc.

L’électricité et le gaz sont prioritaires lors de votre déménagement. La marge maximale pour lancer les démarches est de 15 jours avant la date d’aménagement. Si vous tardez, vous courrez le risque de devoir passer quelques jours dans votre nouveau logement sans électricité, ni gaz.

Appelez donc votre fournisseur pour l’informer de votre projet de déménagement et de la date. Vous avez la possibilité de rester avec lui ou de résilier le contrat. Si vous envisagez résilier le contrat, faites-le le jour même du déménagement. Vous aurez peut-être besoin des services d’un conseiller en énergie pour aller plus vite.

Pour le moment, il vous faut rechercher une offre d’énergie adaptée aux besoins de votre nouveau logement. Une fois que vous la trouverez, faites mettre les compteurs en service. Cette étape peut durer entre 24 h et 10 jours selon la situation de votre logement et selon l’urgence exprimée.

Les pièces et documents dont vous aurez besoin sont l’adresse précise du nouveau logement, un relevé de compteur, puis votre RIB, au cas où auriez opté pour la mensualisation de vos factures et un prélèvement automatique.

 

Déménagement Box et Mobile : les démarches à effectuer

 

 

Pour déménager votre box internet et votre abonnement mobile, informez votre fournisseur d’accès internet, 2 à 4 semaines à l’avance par appel ou via son site internet. Il vous fera passer un test d’éligibilité pour savoir si sa couverture couvre la zone où se situe votre nouveau logement.

Si c’est le cas, vous pouvez conserver le même abonnement. Votre FAI transférera votre box vers votre nouvelle adresse en 2 ou 3 semaines. Si par contre, vous souhaitez changer de box, demandez une résiliation et cherchez le meilleur fournisseur d’accès internet en utilisant un comparateur.

Notez que dans le cas des logements n’ayant jamais été raccordés à une ligne internet auparavant ou dont la ligne a été coupée pendant plus de 6 mois, vous devrez payer des frais de raccordement.

Pour ce qui est de votre numéro de téléphone fixe, vous pouvez le conserver, s’il s’agit d’un numéro géographique ou si votre nouveau logement se situe dans la même ZNE que votre ancien logement.

 

Déménagement propane : les démarches à effectuer

 

Dans les maisons chauffées au gaz propane, la citerne de gaz peut appartenir au propriétaire du domicile ou au FAI qui le met à disposition contre le paiement d’un loyer. Dans le premier cas, vous serez libre de choisir votre fournisseur.

Si par contre, la citerne de gaz a été mise à disposition par un fournisseur, vous êtes tenu de souscrire un contrat d’approvisionnement auprès de lui.

Pendant que vous souscrivez un contrat d’approvisionnement gaz pour votre nouveau logement, lancez la résiliation de celui de votre ancien logement en envoyant un courrier en recommandé à votre fournisseur.

Déménagement assurance habitation : les démarches à effectuer

La principale démarche à mener concernant votre assurance habitation est d’avertir votre assureur de la date de votre déménagement et de votre nouvelle adresse postale via un courrier en recommandé avec accusé de réception. Le courrier devra être envoyé au plus 3 mois après la date de déménagement, si vous envisagez poursuivre le contrat.

Dans ce cas, votre assureur vous fera un avenant. La prime d’assurance pourra alors être maintenue, augmentée ou réduite selon les caractéristiques du nouveau logement.

Vous pouvez aussi décider de résilier le contrat, si vous estimez que certaines garanties ne sont plus nécessaires ou si vous voulez changer d’assureur. Là, vous enverrez la demande de résiliation au plus tard 15 jours après la date de déménagement.

Expliquez dans votre courrier que votre demande de résiliation est due à votre déménagement et joignez-y le justificatif de domicile. Le contrat devrait prendre fin un mois après la date de l’accusé de réception.

Par ailleurs, votre assureur peut aussi demander à résilier s’il estime que les risques à assurer dans votre nouveau logement sont trop importants.

 

Déménagement domotique : les démarches à effectuer

 

 

Vous voulez faire déplacer votre domotique (détecteur d’ouverture de porte, caméra de surveillance, alarme, etc.) vers votre nouveau logement ? Contactez votre opérateur, communiquez-lui votre nouvelle adresse et demandez-lui les démarches à mener.

S’il s’agit d’une domotique sans fil, vous n’aurez pas besoin d’une aide particulière. Il suffira de déconnecter les appareils, de les envoyer dans le nouveau logement et de les reconnecter. Pour les modèles filaires, vous aurez besoin de l’aide d’un technicien.

Dans tous les cas, l’idéal est de faire appel à des spécialistes des systèmes de sécurité de domicile pour un diagnostic de sécurité. Ainsi, vous saurez si votre domotique actuelle est adaptée à votre nouveau logement ou pas.

Déménagement finances : les démarches à effectuer

3 mois au plus après votre déménagement, vous devez informer l’administration fiscale de votre nouvelle adresse. Vous pouvez le faire par mail, par courrier postal ou sur votre espace particulier sur le site internet impots.gouv.fr.

Dès que vous changez votre adresse et vos coordonnées sur ladite plateforme, la notification parvient à la Direction Générale des Finances Publiques. Vous pouvez aussi notifier votre nouvelle adresse lors de votre déclaration de revenus suivante. Dans tous les cas, le changement d’adresse ne doit pas excéder un délai de 3 mois.

Évidemment, ce changement d’adresse aura une incidence sur le montant de vos impôts locaux. Si vous avez passé le 1er janvier précédent dans votre ancien logement, la taxe d’habitation et la taxe foncière à payer pour toute cette année seront calculées en référence à votre ancien logement, peu importe le mois auquel vous avez quitté le logement.

Voilà donc les principales démarches à effectuer dans le cadre d’un déménagement. Si elles sont plutôt simples, c’est au niveau du respect des délais que certaines difficultés