Quelles sont les démarches à mener lors d’un déménagement pour l’électricité et le gaz ?

En général, les projets de déménagement se suivent de périodes plus ou moins stressantes où vous êtes tenu d’effectuer un certain nombre de démarches pour résilier certains contrats de fourniture de services que vous avez souscrits, en transférer d’autres, etc. Pour ne pas se faire prendre au dépourvu, il est recommandé de prendre connaissance de toutes ces démarches et des délais à observer à l’avance. Dans cet article, nous vous apportons toutes ces informations en ce qui concerne l’électricité et le gaz. Lisez plutôt.

Souscrire à un contrat d’électricité et gaz pour le nouveau logement

Les contrats d’électricité/gaz ne se transfèrent pas d’un logement à un autre. Pour éviter de vous retrouver sans électricité et sans gaz après avoir aménagé dans votre nouveau logement, vous devrez commencer à chercher à souscrire un nouveau contrat électricité et gaz, et ceci, au moins 15 jours avant le jour de votre déménagement.

Et s’il est vrai que vous avez la possibilité de rester avec le même fournisseur, il faut remarquer que les déménagements sont l’opportunité pour rechercher une offre d’énergie moins chère grâce à un comparateur d’énergie, afin de faire des économies sur l’électricité et le gaz. N’hésitez donc pas à rechercher de meilleures offres d’énergie.

 

Mettre les compteurs du nouveau logement en votre nom

Dès que vous avez souscrit un nouveau contrat, la prochaine étape consistera à mettre les compteurs de votre nouveau logement en votre nom. Ici, vous devez communiquer à votre fournisseur :

  • L’adresse complète du nouveau logement ;
  • Un relevé du compteur du nouveau logement ;
  • Les index dudit compteur ;
  • Votre RIB, si vous optez pour les règlements de factures par prélèvements automatiques.

En principe, le fournisseur est censé vous faire signer un contrat de façon manuscrite ou par voie électronique lors de votre souscription. Cependant, un accord oral peut être suffisant, surtout si vous souhaitez une mise en service immédiate.

Cela dit, il convient de rappeler qu’il s’écoule en général un délai de 2 mois entre la résiliation d’un contrat d’énergie et la coupure effective de l’électricité. Ainsi, il est possible que vous retrouviez de l’électricité dans votre nouveau logement, alors que vous n’avez pas souscrit à une offre. Cela ne devrait pas vous empêcher de souscrire à votre offre.

 

La mise en service des compteurs

Lors d’un déménagement, la mise en service de l’électricité est une démarche obligatoire. Les frais et les délais sont fixés par l’Etat et ne varient pas, sauf si la situation de votre logement au moment où vous aménagez l’exige.

Ainsi, les délais sont de 5 jours ouvrés à partir de la date de fin de souscription pour les logements où l’énergie avait été coupée et de 10 jours ouvrés pour les logements où l’électricité n’avait jamais été mise en service. En cas d’urgence, ces délais peuvent être raccourcis à 48h voire 24h, moyennant le paiement d’un supplément.

Dans le cas où l’électricité n’avait jamais été mise en service dans le logement, vous devrez produire un certificat de conformité pour l’installation du gaz et de l’électricité avant de souscrire à une offre d’électricité et de gaz. Cela confirme que votre logement est conforme aux normes.

Résilier l’abonnement électricité/gaz de l’ancien logement

 

Après avoir lancé les démarches de souscription de nouveaux contrats, vous devez également prévoir la résiliation de l’abonnement électricité/gaz dans votre ancien logement. Autrement, vous paierez pour les abonnements dans les deux logements. L’idéal est de lancer la résiliation le jour même du déménagement.

Pour ce faire, appelez votre fournisseur d’énergie et notifiez-lui votre intention de résilier le contrat pour cause de déménagement. Vous trouverez son numéro de téléphone sur n’importe laquelle de vos factures. Il est aussi possible de faire la résiliation en ligne ou par courrier en recommandé avec accusé de réception.

Dans tous les cas, vous lui communiquerez :

  • L’adresse de votre ancien logement ;
  • L’adresse de votre nouveau logement ;
  • Votre numéro de Point de Livraison pour l’électricité (vous retrouverez ce numéro sur vos factures) ;
  • Votre numéro de Point de Comptage et d’Estimation pour le gaz (vous retrouverez ce numéro sur vos factures) ;
  • Les index du compteur électrique.

Une fois qu’il a reçu ces informations, votre ancien fournisseur établira une facture de clôture qu’il enverra à l’adresse de votre prochain domicile. Et ce sera tout ! Le processus est absolument gratuit.