Engie : Le 1er fournisseur d’électricité verte en France

Né de la fusion entre le groupe énergétique français Gaz de France créé en 1946 et l’un des leaders mondiaux de l’énergie, Suez, créé en 1858, le groupe industriel énergétique français Engie est classé depuis 2015 comme le 3e acteur mondial du secteur de l’énergie. Cette fusion a eu lieu le 22 juillet 2008, mais la dénomination Engie n’a été adoptée que le 29 juillet 2015. Présent dans 70 pays, Engie est spécialisé en fourniture d’électricité, de gaz et de services à l’énergie, avec une dynamique de croissance et de transition énergétique visant à aboutir à la réduction des effets du changement climatique. Retrouvez dans cet article toutes les offres du groupe.

Les offres de la filière électricité

Compte tenu des enjeux aussi bien écologiques que financiers actuels et avec sa capacité de production estimée à 103 Gw, le groupe Engie est en quête permanente d’innovation technologique. L’objectif est de réduire son empreinte écologique à travers la production d’une énergie décarbonée, la décentralisation de l’approvisionnement et des offres digitales efficaces pour répondre aux besoins de ses 4 millions de clients.

L’électricité verte

Avec un chiffre d’affaires de plus de 60 milliards d’euros, le fournisseur Engie offre de l’électricité verte, 100 % renouvelable, et du gaz naturel à environ 4 millions de personnes physiques et morales. Parce qu’il a pour actionnaire principal l’Etat français qui détient près de 24 % de son capital et 33,84 % de ses droits de vote, l’offre du groupe Engie contient des contrats sur la base d’un tarif réglementé. Ajoutés à son équipe de conseillers experts, vous avez ainsi l’avantage de maîtriser votre budget.

My Power

Cette offre, dédiée aux entreprises de tous les secteurs d’activité, leur permet de bénéficier de l’installation de panneaux solaires dans leurs locaux. Ainsi, elles produisent elles-mêmes une partie ou la totalité de l’électricité dont elles ont besoin pour fonctionner. Le tarif minimal est de 6 000 euros et il existe également un tarif clef en main, qui concerne l’installation et le service de maintenance pour le matériel.

Les offres de la filière gaz

A toutes les entreprises (artisan, profession libérale, commerçant, chef d’entreprise, etc.) ayant une consommation en énergie n’excédant pas 300 000 kWh, Engie propose une offre à prix fixe et des tarifs orientés vers la baisse. Mieux, si vous décidez de souscrire à un contrat d’une durée de 3 ans, Engie vous accorde 15 % de réduction sur le prix de votre abonnement pour n’importe quel type de contrat.

 

L’offre à prix fixe

Il s’agit d’un contrat qui vous fait profiter de la constance du prix du gaz tout au long de la durée du contrat. Toutefois, il n’est pas impossible que ce prix subisse des variations de taxes, de contributions ou autre variable relative à l’acheminement.

 

L’offre à prix indexé

Pour ce contrat, le prix du gaz croît en fonction d’un indice de référence qui aura été mentionné dans le contrat et donc qui déterminera le montant de votre facture de gaz. Ainsi, selon l’indice que vous choisirez, il se peut que le prix du gaz soit indexé sur :

  • Le prix de gros du gaz ;
  • Le tarif bleu;
  • Le prix du fioul ou celui du pétrole.

 

L’offre à tarif réglementé

Elle correspond au tarif pratiqué à la base par le groupe Engie. Le prix ici est fixe et ne subira une quelconque évolution que si la Commission de Régulation de l’Energie en décide. Mais il faut souligner qu’il n’est possible de souscrire à ce type de contrat que pour les entreprises dont la consommation annuelle est inférieure ou égale à 30 MWh.

 

L’offre électricité et gaz naturel

Pour vous épargner les démarches fastidieuses, Engie vous propose également une offre regroupant la fourniture d’électricité et de gaz. Selon votre budget et vos besoins en consommation, vous pourrez souscrire à un contrat personnalisé : une durée de contrat donnée pour l’électricité et une autre pour le gaz.

Il importe de rappeler que le prix hors taxe du gaz pour les professionnels s’élève à :

  • 3,3 c€ par kWh en France;
  • Et à 3,1 c€ par kWh dans l’Union Européenne.

Mais comme vous avez dû le comprendre en lisant, vous ne devriez pas considérer uniquement ce prix comme élément de choix. Tenez surtout compte de l’évolution qu’il est susceptible de subir sur la durée du contrat.